THAILANDE AVEC ALEXANDRE ET… FIN DU VOYAGE

Voila. C'est fait: pour ceux qui ne le savent pas encore, ceux que nous n'avons pas vu, ceux qui n'ont pas suivi notre page sur Facebook

Notre aventure est terminée, nous sommes rentrés.

Ce site internet avait pour mission de communiquer avec vous, car tout le monde n'a pas Facebook, et de toutes façons, Facebook ne permet pas d'en dire autant qu'ici…
La mission n'est cependant pas tout à fait accomplie, puisqu'il manque encore la dernière pièce du puzzle: les derniers jours du voyage, en Thaïlande toujours, en compagnie d'Alexandre.

Au départ, Alexandre, c'est un ami d'Alline… Lorsque Mikaël est arrivé dans la Beaux gossesvie d'Alline, les deux hommes ont appris, malgré toutes les différences qui existent entre eux, à se connaître, à communiquer et à s'apprécier.
Nous n'avions jamais fait l'expérience de voyager avec un de nos proches… Nous savions vivre en communauté de voyageurs, mais accueillir un "vacancier" dans notre voyage, c'était totalement inédit.

Voyageurs vacanciers ou Vacancier voyageur ?

Au début notre aventure, nous vous avions évoqué dans un article les différences entre des vacances et un voyage au long cours.
L'arrivée d'Alexandre dans notre périple a confirmé quelques lieux communs qui n'ont pas manqué de nous faire rire… Nous ne résistons pas à l'envie de partager avec vous ces anecdotes

Les différences entre un vacancier et un voyageur

  • le vacancier compte en euros. Le voyageur compte en monnaie locale
     
  • le vacancier poste sur Facebook/Instagram/Snapchat. Le voyageur écrit un Blog
     
  • le vacancier peut prendre un apéritif tous les jours parce que c'est les vacances. Le voyageur prend un apéritif pour fêter quelque chose… et parfois s'accorde des vacances dans son voyage (!!)
     
  • le vacancier est content de rencontrer des français. Le voyageur est content de rencontrer d'autres voyageurs
     
  • le vacancier a besoin de manger de la nourriture européenne (crêpes, baguettes, pizzas, omelettes, pancakes etc). Le voyageur fait comme les locaux et mange local (du riz ou des nouilles… de riz) à tous les repas.
     
  • le vacancier a une valise remplie de "trucs au cas où". Le voyageur a un sac à dos avec "l'essentiel"
     
  • le vacancier fait du shopping. Le voyageur achète utile
     
  • le vacancier a besoin de savoir ce qu'on fait demain. Le voyageur profite du moment présent
     
  • le vacancier trouve que tout n'est pas cher. Le voyageur trouve tout est cher et demande toujours le prix local
     
  • le vacancier va au plus simple mais cela coûte un peu plus cher. Le voyageur aime se compliquer la vie pour dépenser moins et voyager plus. 
     
  • Le vacancier fuit les gargottes de rue. Le voyageur les recherche
     
  • etc !

Voyageurs humourEn partageant du temps avec Alexandre, nous nous sommes directement confrontés à cette différence de réalités, à grands renforts de patientes explications, d'échanges bienveillants mais aussi et surtout pas mal de fous-rires.

Alexandre, qui n'a rien d'un grand aventurier au départ, a compris et accepté notre façon de vivre en voyage… Une belle preuve d'ouverture de sa part, qualité qui n'est pas donnée à tout le monde.

Sortir de sa zone de confort

C'est régulièrement que nous vous parlons de zone de confort (vous ne savez pas ce que c'est? regardez donc ici ), en nous rejoignant dans notre voyage, Alexandre a fait un petit pas en dehors de sa zone de confort…

De notre côté, nous avons également fait un pas dans sa direction… et c'est ainsi que nos trois dernières semaines de voyage se sont transformées en mini-vacances d'aventures…

Le cahier des charges d'Alexandre et notre parcours

Alexandre avait un petit cahier des charges auquel nous avons répondu en faisant un petit condensé de Thaïlande sur 17 jours…

  • Ne pas prendre trop de transports
  • Se reposer sur une île paradisiaque
  • Essayer les massages thaïlandais
  • Visiter des temples
  • Flâner dans Bangkok
  • Rencontrer la nature
  • Faire de la plongée
  • Assister à un match de boxe Thaï

Après maintes réflexions, beaucoup de discussions et à grands renforts de guides, nous sommes arrivés à dessiner le parcours suivant : 

  • 27/03 au 03/04 : Koh Chang
  • 03 au 05/04: Ayutthaya
  • 05 au 07/04: Kantchanaburi
  • 07 au 11/04: Bangkok

Hormis la clause sur les transports… Nous avons répondu aux attentes de notre "client", sans trop dénaturer notre mode de voyage…

Koh Chang: notre petit bout de paradis

Sur un planisphère, Koh Chang (Koh: île  / Chang: éléphant) est un petit confetti montagneux au milieu du golfe de Thaïlande près de la frontière du Cambodge. C'est pourtant la troisième plus grande île de la Thaïlande, avec une superficie de 211 kilomètres carrés.
D'un point de vue logistique, nous avions fait le choix de récupérer Alexandre à la sortie de son avion et de partir directement sur Koh Chang.Arrivee Alex
Bien qu'étant située à 310 kilomètres de Bangkok, nous mettons presque 10 heures pour rallier Koh Chang.
Nous nous arrêtons finalement par dépit mais surtout par fatigue au coeur du touristique et bruyant quartier de Lonely Beach sur l'île.
Après une courte nuit, en compagnie de divers animaux et insectes, mais également de poils pubiens (le pauvre!), il ne faudra pas longtemps pour convaincre Alexandre de repartir de bon matin afin de quitter au plus vite, je cite, "cet endroit tout pourri".

Les bonnes choses se méritent et ne se font pas sans efforts… nous arriverons finalement dans notre petit bout de paradis en fin de matinée, dans le village de Bang Bao et plus précisément la plage de Klong Kloi.
koh chang 1
Ici pas de restaurants européens, de bars à shooters et de boutiques de t-shirts… Simplement une plage de sable blanc, quelques bungalows, des transats, la forêt tropicale à proximité et la mer, chaude et transparente.

La haute saison étant passée, nous ne sommes pas plus d'une trentaine sur ce bout de l'île et nous recherchons tous la même chose : la tranquillité!

Entre ballades en scooter, baignades, baptêmes de plongée, jus de fruits frais, tatouages et massages nous passons sur place 5 jours qui font partie de nos meilleurs souvenirs.

Ayutthaya: culture et vieilles pierres

Après la plage, nous nous dirigeons vers Ayutthaya, ancienne capitale de la Thaïlande.
Arrivés à Bangkok depuis Koh Chang, nous choisissons de rallier dans la foulée Ayutthaya par le train. Une nouvelle expérience pour Alexandre. 

Oubliez le TGV ou même le TER. Le train est ici un vieux train, en bois, les fauteuils ne sont pas vraiment confortables, il n'y a pas de climatisation, on y est à l'étroit…
Mais, nous sommes avec les locaux, avec qui nous échangeons des sourires et quelques mots.
Le train roulant à vitesse de croisière de 40km/h, nous prenons le temps de regarder défiler le paysage et d'organiser la suite de notre trajet.

Après Kamphaeng Phet et Sukhothai, que nous avions visités quelques mois auparavant, il ne nous manquait plus qu'Ayutthaya pour compléter le tableau.
Bien que nous ayions déjà largement atteint notre quota de visite de temples et de vieilles pierres, il était impossible de ne pas répondre à la demande d'Alexandre, curieux de découvrir cet aspect culturel et historique de la Thaïlande.

Ayutthaya (3)Une journée en scooter, sous un soleil de plomb, et quelques litres d'eau plus tard, nous tombons tous d'accord pour rentrer au frais dans notre hôtel en fin d'après-midi.
Nous profitons de la soirée et de la nuit au sein même de notre hôtel, avec plusieurs français qui s'y trouvaient également et en compagnie de quelques litres… de bière cette fois-ci.

Kantchanaburi : nature et histoire

Le pont de la riviere Kwai

Alors bon… on ne va pas se mentir, nous ne sommes pas venus spécialement à Kanchanaburi pour le pont de la Rivière Kwai…Un pont reste un pont et celui-ci n'est même pas tellement joli.

Comme il se trouvait sur notre route, nous avons visité le musée (sans grand intérêt), pris quelques photos et… cherché l'air de la chanson du film que nous étions très fiers d'avoir trouvé…
Sauf qu'en rédigeant cet article et en recherchant les bonnes sources… nous allons devoir réviser nos classiques et y retourner pour refaire la vidéo… car c'est bien l'air de la 7ème compagnie que Mika sifflote dans la vidéo ci-dessous !!

Alors que la bonne version se trouve ici…

Les chutes d'Erawan

Une des plus jolies promenades de notre séjour avec Alexandre.
Pour s'y rendre, une fois de plus, nous avons choisi la solution de l'autonomie, en louant des scooters afin de pouvoir rejoindre les chutes au plus tôt.
Dans la zone de la cascade du parc d'Erawan, tout n’est qu’eau et végétation : sept piscines naturelles aux eaux turquoises dans lesquelles viennent se déverser des cascades qui jonchent un parcours de deux heures et demi environ, baignades et jeux aquatiques non compris ! 

Les sentiers sont praticables par tous. La montée se fait un peu plus difficile entre les niveaux six et sept, les escaliers sont raides et certaines échelles de bois bancales. Plus on grimpe, plus les visiteurs se font rares et le site tranquille: PARFAIT !

Nous avons pour notre part trouvé notre bonheur au niveau six, dans une piscine naturelle où nous étions les seuls humains, le bassin étant lui habité par quelques centaines de poissons.

Le Garra Rufa ou poisson docteur, est utilisé un peu partout en Asie pour traiter des psoriasis, des dermites, des eczémas et aussi pour son aptitude à nettoyer efficacement les plaies.
Ce poisson suçote et grignote votre peau comme un poisson ventouse, il est très doux et agréable pour la peau. Expérience validée par Mikaël, mais vraiment pas du tout par Alline et Alexandre.

Bangkok: Retour à la ville et retour tout court…

Un dernier bus nous conduira de Kanchanaburi jusqu'au coeur de Bangkok où même les locaux ne supportent plus la chaleur.
La centaine de mètres que nous aurons à parcourir entre le bus climatisé et notre guesthouse nous donneront le ton de ces derniers jours à Bangkok: c'est la canicule.
Une fois encore, le mot d'ordre sera de se lever au plus tôt pour se promener afin de se préserver de la chaleur en journée.

bangkok (2)

La fin du séjour…

Alexandre est ravi de retrouver la ville et son agitation.
Alline et Mika prennent conscience que la fin du voyage est proche.
Le planning sera légèrement bouleversé par la chaleur, mais aussi par les imprévus de la ville. En effet, difficile de se lever tôt lorsque l'on se couche tard…
De toutes façons, nous sommes globalement tous les trois lassés des visites. Nous avons plutôt Deuil palais royalenvie de nous laisser aller, de nous reposer et flâner sans contraintes.
Seront ainsi annulées quelques visites culturelles: des temples, les palais du roi… la Thaïlande est toujours en deuil suite au décès du roi en octobre 2016. De fait, les Thaïs de tout le pays viennent en pèlerinage à Bangkok pour lui rendre un dernier hommage. Nous fuyons ces lieux.

Les autres incontournables de Bangkok

Un match de boxe Thaï

Le quartier de Chinatown

Le marché aux fleurs

La rue Khao San
Bangkok

Ce dernier lieu mérite une petite explication de texte car Khao San a 3 visages.

  • Le matin, c'est une rue commerçante presque banale avec des restaurants, cafés et boutiques pour touristes…
  • L'après-midi, cette rue se tranforme petit à petit: arrivent les premières gargottes ambulantes pour manger sur le pouce et les stands de marché où l'on ne manquera pas de trouver des pantalons ou des t-shirts avec des motifs d'éléphants – entre autres…
  • Le soir, changement radical de programme, Khao San devient la Rue de la Soif de Bangkok.

Comme il fait chaud, la fête se déroule dehors:

  • Les restaurants et bars font monter les décibels et les basses à gros coup de tubes US
  • Les groupes de musique reprennent Nirvana, U2, Brian Adams et autres groupe de rock des années 90 toujours plus fort que le voisin, mais malheureusement pas toujours très juste
  • Les jeunes (et moins jeunes) touristes se déversent dans la rue
  • L'alcool coule à flot dans les buckets – un seau de plage rempli de cocktails alcoolisés à partager avec des pailles
  • Les vendeurs à la sauvette de tout et n'importe quoi attirent le chaland, c'est ainsi qu'Alexandre a par exemple acheté 2 scorpions à grignoter sur place.

Bref, de 21h à 2h du matin, c'est une orgie programmée qui se répète chaque soir.

Après 2 ans de voyage, nous avons un peu de mal à nous imprégner de l'ambiance, nous faisant au passage taxer de "vieux pas drôles" par Alexandre… mais un bucket plus tard, nous comprenons pourquoi Khao San Road est mondialement connue.
Evidemment, Alexandre a adoré et nous avons encore des fous-rires en reparlant de cette soirée… mais comme pour Las Vegas, tout ce qui se passe à Khao San reste à Khao San.

Le retour…

trainLes vacances d'Alexandre se terminent, il nous quitte le surlendemain, la tête pleine de souvenirs et heureux de rentrer chez lui…

Quant à nous, ce ne sont pas nos vacances qui se terminent, mais une aventure à part entière de 2 ans qu'il est diffcile de résumer tant elle a été riche à tous points de vue… A l'heure où nous écrivons cet article, à "jour du retour + 77 jours" nous avons revu et échangé avec certains d'entre vous, nous suivons les aventures d'autres, nous attendons de rencontrer certains de vous à nouveau…

Il est encore un peu tôt pour faire un bilan et savoir ce que nous allons faire de nos vies, maintenant que nous sommes de retour à Nozay, Loire Atlantique, Pays de la Loire, France… Faites-nous confiance, nous avons des idées et des envies plein la tête et le coeur.
Pour l'instant, ce qui est certain, c'est que nous allons bien. C'est tout ce que nous nous pouvons dire pour le moment… c'est déjà pas mal non?

IMG_20170411_210824Merci à tous de nous avoir suivi, écrit, téléphoné, skypé, hébergé, soutenu, rassuré ou juste lu… Nous vous donnerons des nouvelles très bientôt ! On vous embrasse !

 

4 réflexions au sujet de « THAILANDE AVEC ALEXANDRE ET… FIN DU VOYAGE »

  1. Bravo pour cette belle créativité, ce sens de l’humour et de l’observation. J’adore votre style !!! Merci de me mettre le sourire aux lèvres. Je vous aime !!!

  2. Et pourquoi pas?? Ne dit-on pas  » A coeur vaillant rien d’impossible?! « …. Merci !

  3. Merci à vous pour votre parcours si bien raconté.votre magnifique périple est aussi notre conception de nos courtes vacances/voyages ! Peut-être qu’un jour nous partirons pour 2ans ? En tout cas vous nous avez mis l’eau à la bouche.bon retour en 44 !

Laisser un commentaire