Archives par mot-clé : bizarre

Retour en France

vraie-vie-realiteVous allez dire que je me répète… mais je vous assure, un voyage au long cours ce n'est pas des vacances…
Je crois que la meilleure définition du voyage, c'est: "une suite d'événements plus ou moins imprévus dans un cadre donné mais ouvert" !!

Par exemple, une des choses que nous n'avions pas du tout prévue lorsque nous préparions notre voyage : un retour en France entre notre roadtrip en Amérique du Sud et notre périple en Asie du Sud-Est.

C'était même une de nos certitudes !

Retour en France !

Ce retour en France nous l'avons décidé en novembre 2015, à la suite d'une invitation à un mariage… fp-fanou-pauline

Pas n'importe lequel, de ceux que l'on ne peut rater… Celui de Stéphane, le frère de Mika, avec sa jolie Pauline. La cérémonie (et la fête) ont lieu le 11 juin 2015, nous décidons de rentrer le 1er juin, soit 15 mois exactement après notre premier départ !mariage-fanou-pauline

Bye Bye Combito !

Avant ce retour, il fallait "régler un certain nombre d'affaires" au Brésil… à commencer par Combito!
Pendant quelques semaines, nous avons bien pensé à le ramener dans nos bagages, mais Volskwagen France n'a pas voulu homologuer notre Combito do Brasil en France.
Sans homologation, pas d'immatriculation. Sans immatriculation pas d'assurance… Bref, nous avons rapidement abandonné ce projet.

Commercial un jour, commercial toujours?

C'est Mika qui s'est retrouvé tout seul à initier cette vente.
Pour attirer le chaland, nous avions inscrit "A vendre" ainsi que nos coordonnées sur Combito.
Alors qu'il roulait seul ce jour-là, Mika aperçoit dans son rétroviseur une voiture dont le conducteur lui fait des grands signes ainsi que des coups de klaxons pour attirer son attention.
Ils arrivent finalement à s'arrêter tous les deux sur le bas côté et commencent à discuter tant bien que mal, avec un peu d'espagnol, un peu d'anglais, un peu de portugais et beaucoup de mimiques.
Mika est finalement arrivé à ce que le jeune homme le suive jusqu'à la maison de la maman d'Alline afin de pouvoir échanger leurs coordonnées et fixer un rendez-vous pour le lendemain.

Le lendemain matin…

Nous reprenons contact comme convenu avec Dan, le potentiel acheteur.
Il vient nous rendre visite, essaie Combito, nous indique que c'est exactement ce qu'il recherche.
Tout est parfait… sauf qu'il n'a pas l'argent… Il n'a pas l'air inquiet, nous dit qu'il va vendre sa voiture et revient nous voir ensuite.
La vente sera conclue le lundi 29 mai 2016. Nous prendrons l'avion le mardi 30.

combito-mika-et-alline

Combito a donc pris sa retraite de voyageur à l'endroit où il est né, au bord de l'océan à João Pessoa.
Aujourd'hui, il ne fait plus que de petits trajets et sert de camion d'approvisionnement et de dégustation pour une marque de bière locale et artisanale… Combito s'est reconverti en beer-truck !

La minute philosophique.

Cette histoire de vente sur le fil, dans la dernière ligne droite est juste une histoire de plus à ajouter à celles que nous avons vécues.
On peut parler de chance, de hasard… nous commençons de notre côté à nous dire que la vie est simplement bien faite.
… Que lorsque les choses sont justes et alignées, alors elles arrivent, tout simplement.l_alchimiste_paulo_coelho
Parce que clairement, alors que tout paraissait très compliqué – comme bien souvent au Brésil – tout s'est enchaîné avec des synchronicités incroyables!

Et une fois de plus, je repense à cette phrase de l'Alchimiste de Paulo Coelho… 
PS: Si vous n'avez jamais lu "l'Alchimiste", je vous le conseille… et si vous l'avez déjà lu, je vous conseille de le relire !

«Quand tu veux quelque chose, tout l'Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir.»

En transit…

En revenant début juin, la moitié de notre plan est réalisée… Nous avons voyagé en Amérique du Sud.
Ce fut un séjour bouleversant, dans lequel nous avons changé… tout en restant les mêmes… Oui, c'est complètement paradoxal et vraiment compliqué à décrire…
Comme si le fait de changer d'hémisphère changeait l'angle de notre regard et le sens de nos perceptions.

Nous passerons l'été en France… 
Pour la suite du voyage, nous souhaitons éviter la mousson et nous décalons notre second départ au mois de septembre.
Cet été passé en France s'intègre complètement à "notre" voyage intérieur… Que d'émotions ressenties et de temps partagé !  

Une fois de plus la vie nous a concocté un merveilleux cocktail dont elle a le secret: avec de la joie, des deuils, de l'amour, des prises de conscience, de l'amitié, des déceptions, des surprises… 
Après cet été à vagabonder nous ne sommes pas mécontents de repartir !

Merci à nos amis et familles qui nous ont reçus, hébergés, nourris, prêté leurs maisons – et leurs chats parfois -, accueillis dans la bienveillance et l'amour… 

C'était parfois trop court, parfois mouvementé, nous sommes très fatigués, nous avons pris beaucoup trop de poids mais c'était parfait !

Et maintenant…

Il nous reste à écrire le deuxième tome de notre histoire…

l'Asie du Sud-Est ! 

bisous-bisousPrêts pour le départ? Calez-vous bien dans votre fauteuil, inscrivez-vous pour recevoir les articles, suivez-nous sur Facebook, réactivez Skype et Messenger… Ou juste pensez à nous de temps en temps ! 
On vous embrasse et on vous dit à très vite ! 

Manuel Antisismique pour Etrangers

On nous avait prévenus, mais on n'imaginait pas que cela pouvait arriver en vrai !
Lors de notre passage à Antofagasta, nous avons vécu en direct une alerte tremblement de terre + tsunami.
Et oui car quand la terre bouge (tremblement de terre), c'est l'océan qui prend le relais ensuite (tsunami)…

SAM_0086
 
Heureusement, nous nous étions arrêtés chez les VW Brothers, parce que sinon, selon nos plans de route, nous étions piles dans l'épicentre.
Et comme nous aimons bien bivouaquer au bord de l'eau, Combito se serait transformé en Yellow Submarine !!

Les Chiliens, eux, sont totalement habitués à ce type d'évenements… un peu comme nous avec les tempêtes en Bretagne !
Ils reçoivent des alertes SMS, savent comment réagir, où se réfugier et surtout relativisent la situation! 
Mais pour nous, jeunes voyageurs pas au courant de tout, cela laisse tout de même une drôle d'impression a posteriori !

SAM_0088

Les Chiliens finissent même par rire sur les réseaux sociaux de ces situations presque ordinaires pour eux…
Nous avons récupéré et traduit pour vous un article paru dans un journal sportif et abordant la question:


Manuel Antisismique pour Etrangers

Les mesures de niveau sont celles de l'échelle de Richter, dont le maximum est 10, le texte décrit la réaction du Chilien.

Niveau 1 à 3: Absolument aucune réaction.

Les chiliens ont muté et sont incapables de ressentir des séismes aussi légers… Ce sont un peu les X-Men du tremblement de terre.

Niveau 4 à 5: Aucune réaction.

Le chilien sait que ça tremble, mais il ne va quand même pas interrompre ce qu'il est en train de faire… ou de ne pas faire pour si peu.

Niveau 6: Le chilien dit "ça tremble".

Toi, tu croiras au début de la fin du monde, mais en fait, il ne se passe rien.
Ne t'avise pas de sortir dehors, c'est encore plus dangereux.
Reste tranquille, regarde comment le chilien agit et attend.
Et franchement, reviens au Chili un jour, ou alors ne nous fais pas de mauvaise réputation… Il n'y a pas taaaaaaant de catastrophes naturelles dans ce pays ! 

Niveau 7: Le chilien dit "c'est fort".

Là oui, nous pouvons commencer à parler de tremblement de terre.
Dans les autres pays, on parlerait déjà de cataclysme, mais ici les constructions supportent plutôt bien… et celles qui ne supportent pas sont déjà tombées lors des tremblements de terre passés.
Ok, nous pouvons comprendre si tu ne souhaites pas revenir au Chili.
Contacte un bon psy à ton retour, en prévision du stress post-traumatique… sans déc', c'est sérieux.

Niveau 8: Les chilien dit "P**** de B****  

Alors accroche-toi, parce que là, oui, le ciel va te tomber sur la tête.
Fais exactement tout ce que fait le chilien.
Essaie de ne pas pleurer ou crier.
Il est fort probable que rien n'arrive, mais tu peux être touché par la malchance et que l'immeuble dans lequel tu es s'effondre.

Niveau 9: le chilien prie.

Alors maintenant, oui, c'est la fin du monde. C'est l'apocalypse. 
Essaie de prier, de penser à tes êtres chers parce que tout est arrivé à sa fin.
Ton pays ne gagnera pas la Copa America, parce que de toutes façons, il n'y aura plus de Coupe et plus d'Amérique.  
Fais attention à tes affaires et méfies-toi de la "Viveza Chilena" (Viveza Chilena = Opportunisme des chiliens en toutes situations).

SAM_0089

 


NB: Le séisme que le Chili a subi le mercredi 16 septembre était d'une magnitude de 8,4 sur l'échelle de Richter.
Le plus violent de tous les temps s'est également passé au Chili, et la magnitude était de 9,5 à Valdivia, dans le centre du Chili.
Depuis le 16 septembre, la terre tremble régulièrement, mais nous, dans le combi et avec les amortisseurs, nous ne sentons jamais rien !
 

Dans la familles des Lamas, je voudrais…

Au Pérou, la faune et la flore sont très importants… Au cours de nos promenades, nous avons rencontré une de leurs mascottes : le lama.P1090773

Et puis un peu plus tard, nous avons appris qu'il existait plusieurs sortes de lamas et que dans les faits, tous n'étaient pas des lamas! Il y a les vigognes, les alpacas, et plein d'autres cousins du lama!

P1100020

Nous, on pensait qu'un lama c'etait un animal qui ressemble à mouton avec les mêmes pattes et le même long cou qu'une petite girafe… Puis nous avons découvert quelque chose d'encore plus étrange: les lamas font partie de la famille des… chameaux et des dromadaires !!!

Alors là, franchement, nous, toutes ces informations, cela nous a vraiment étonné! Et vous?

P1100158

DES BETES D’AILLEURS

Voici quelques photos et vidéos des drôles de bêtes que nous avons rencontrées pendant notre voyage au Brésil…

Nous vous avons fait une petite sélection…hum hum, un peu spéciale!

 

Savez-vous ce qu'est un fourmilier? ou un coati?

Nous, on ne savait pas jusqu'au moment où on les a vus…

 

P1040665

Mikaël s'est bien moqué d'Alline quand elle a vu le fourmilier pour la première fois (et de loin).

Imaginez la scène, nous roulons dans notre p'tit Combi et Mikaël freine d'un coup d'un seul !

 

Alline: Mais qu'est-ce que tu as encore vu?!
Mikaël: Je ne sais pas on dirait un tapir!

Nous faisons donc marche arrière pour voir cette drôle de bête…

Alline: Mais non, ce n'est rien, c'est juste une vache!
Mikaël: Une vache, tu plaisantes, tu as déjà vu une vache avec une touffe de poils pareille ?!

 

C'est facile de se moquer…

…mais quelques jours plus tard, il faisait beaucoup moins le fier quand il a filmé un serpent, rien que pour vous ! 

 

Au final, Alline a préféré les coatis de Foz de Iguaçu, de vrais petites boules de poils adorables.

Et Mikaël, lui, a apprécié l'agilité des petits singes de Brasilia

 

Et vous, quelles sont les bêbêtes que vous avez aimées ou alors détestées?!