Archives de catégorie : Non classé

La Vallée Sacrée et le Machu Picchu

Lors de la préparation de notre voyage, ce qui revenait le plus souvent dans nos projets, c'était la Vallée Sacrée et le Machu Picchu.
Ainsi lorsque nous nous sommes retrouvés à Cusco pour préparer ce périple, nous étions très excités!

Cusco c'est le passage obligé et la base de départ pour tous les touristes et voyageurs qui souhaitent visiter ces lieux.
Dans les faits, le ministère du Tourisme péruvien a centralisé à Cusco les organismes qui vendent les tickets pour la Vallée Sacrée et le Machu Picchu.
C'est peut-être un peu normal et en tous cas pratique, car en plus d'être une ville que nous avons apprécié, Cusco, ex-capitale de l'ancien empire Inca se trouve au début de la Vallée Sacrée.
 

La Vallée Sacrée:

Il existe un passe touristique pour visiter la Vallée Sacrée, le "boleto turistco". Il donne accès à une liste de 15 points d'intérêts: des sites archéologiques, des musées ainsi qu'une soirée folklorique (au sens propre du terme!).
Le boleto est valable pendant 10 jours consécutifs et il est impossible de visiter certains sites autrement que par ce système. Prix du Boleto: 130 Soles, soit 36 euros.
Alors oui, c'est verrouillé et c'est agaçant, mais comme cela fonctionne très bien et que cela en vaut la peine, nous n'avons pas râlé trop longtemps…
Cette stratégie de développement est assez intéressante pour ceux qui ont le temps, peut-être un peu moins pour ceux qui sont pressés… ça tombe bien du temps, nous en avons !
Il existe également des formules sur 2 jours, mais financièrement, nous n'avons pas trouvé cela très intéressant, en relation à l'offre du Boleto de 10 jours…

 

Très difficile de condenser dans un article 10 jours de visite de sites archéologiques.

Parfois, en plaisantant et en arrivant sur un site, nous nous disions "Bon, ben, encore des cailloux!!"… Pure ironie de notre part, car dans les faits, c'est vraiment très étonnant et intéressant!
Ceux que les colons espagnols ont mené à l'esclavage étaient extrêmmement en avance sur des domaines aussi variés que l'agriculture (essais de semences et irrigation en haute montagne), l'architecture, l'écologie et même… l'astronomie
 

Donc voici notre top 5 des sites que nous avons vraiment adoré:

5 : Le lac de Piuray et le site archéologique de Moray
4 : Ollantaytambo
3 : Les salineras de Maras
2 : Pisaq
1 : Le Machu Picchu

Le Machu Picchu:

Le Machu Picchu, c'est encore une autre histoire, c'est un monument à part entière, dont le prix de l'entrée est égal au prix du Boleto 10 jours!
Comme il s'agit d'une des 7 merveilles du monde… nous avons, là aussi arrêté de râler… et réservé notre billet pour le 21 août 2015!
Il existe plusieurs formules et plusieurs façons d'arriver au Machu Picchu, nous avons choisi une des plus économiques: le p'tit Combi et… nos jambes!
Cependant, l'offre est très complète, il est possible de prendre le train, des bus, de faire des treks, il y en a pour tous les goûts.
Contrairement à ce qui se dit un peu partout, il est tout a fait possible d'acheter son billet pour le Machu Picchu le jour-même et sur place.

Nous, nous n'avions pas eu cette information au moment de notre achat. Nous avons,comme beaucoup de monde, joué la sécurité en réservant à l'avance la visite du Machu Picchu…
Un peu trop à l'avance même, car dans le feu de l'acion, Mika s'est trompé dans le calcul des dates, Alline n'a pas relevé…
Et voila comment nous nous sommes retrouvés avec 8 jours de battement entre le dernier site de la Vallée Sacrée et le fameux Machu Picchu !

Pour accéder à la Vieille (Machu) Montagne (Picchu), nous avons bivouaqué à la station Hydroelectrica, sur le parking d'un particulier!
Réveil au petit matin pour un départ à 5h30, afin de suivre le chemin de la voie ferrée avec pour objectif de rallier le sommet du Machu Picchu le plus tôt possible.
Nous avons ainsi enchainé les 10 kilomètres de la voie ferrée, puis l'ascension du Machu Picchu – 1000 mètres de dénivellé tout de même! – pour arriver sur le site à 9h, soit une petite heure après l'ouverture des portes.
Pas encore trop de monde, un ciel dégagé, la douce sensation de voir un rêve se réaliser pour Mika et de s'être dépassée pour Alline… QUE DU BONHEUR !

… Et pour revenir aux 8 jours imprévus sur notre planning…

Nous nous sommes installés dans un camping à Santa Teresa, le dernier village avant le Machu Picchu.
Nous avons profité de ce temps pour effectuer quelques révisions sur Combito (P'tit Combi en espagnol), rédiger un article pour le site, ranger Combito, faire des lessives, en bref, se remettre à jour dans notre vie quotidienne !

P1080298

Ce que nous n'avions pas prévu: les retrouvailles avec les moustiques!!!
A Santa Teresa, nous sommes quasiment sur les mêmes latitudes qu'au Brésil, donc même végétation, même chaleur… et mêmes moustiques, bien que ceux-là avaient encore plus faim !
A la fin de la 1ère journée, nous avions chacun une centaine de piqûres sur le corps, et 15 jours après, cela nous démangeait encore !!

Autre mésaventure, plus rigolote celle-ci, c'est que dans ce camping se refait tous les soirs la même soirée, avec les mêmes musiques pour les "jeunes"… De Rihanna à David Guetta en passant par la Bamba et la Macarena…
Au bout de 3 nuits, nous avons déclaré forfait et quitté ce camping pour partir bivouaquer sur le parking des piscines naturelles d'eau chaude de Cocalmayo, non loin de là.
Nous avons ainsi lézardé pendant 4 jours, dans les piscines avec une eau entre 38 et 42 degrés, nichées dans les montagnes et sous un soleil de plomb.
La clé du succès, c'est d'en profiter juste avant que TOUS les randonneurs de la vallée viennent s'y délasser (et s'y laver) en fin de journée!

Ces piscines naturelles sont un peu comme les bains publics du pays, car les locaux commes les hôtels, n'ont pas systématiquement l'eau chaude…

PS: le petit bonus auquel nous n'avons pas résisté (enfin surtout Alline!), le tampon du Macchu Pichu dans le passeport !

P1090394